samedi 17 novembre 2018
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > Economie > Exportations algériennes hors hydrocarbures vers la zone arabe de libre-échange

Exportations algériennes hors hydrocarbures vers la zone arabe de libre-échange

En baisse de 62% au premier trimestre 2012

Selon une analyse de conjoncture réalisée l’agence algérienne de promotion des exportations Algex, les exportations algériennes hors hydrocarbures vers la zone arabe de libre-échange ZALE, bénéficiant de l’avantage préférentiel, ont enregistré 9 millions USD au premier trimestre 2012, contre 24 millions USD au premier trimestre 2011.

Soit une baisse de près 62% Durant le premier trimestre de l’année en cours, le volume des échanges hors hydrocarbures entre les pays de la ZALE et l’Algérie s’élevait de 571 millions de dollars.

538 millions de dollars pour les produits importés, contre seulement 33 millions de dollars d’exportations hors hydrocarbures.

Au cours de la même période 2011, l’Algérie à exporté hors hydrocarbures vers les pays de la région ZALE 65 millions de dollars Le marché de l’Algérie avec les pays de la Zale est à 80% dominé par la Syrie, la Tunisie, l’Arabie Saoudite, le Liban, le Maroc et la Jordanie Les produits industriels exportés vers la zone, d’une valeur de 14 millions USD, représentent 43  % des exportations.

Les produits agricoles et agroalimentaires sont d’une valeur de 19 millions (57%), et les produits de la pêche 0,18 million de dollars (0,5  %). Il en résulte une régression de 8% des importations et de 48  % des exportations. Pour ces derniers, il s’agit des produits laminés plats, des déchets et rebuts de papier, et de l’ammoniac qui totalisent une baisse de 29 millions de dollars au 1er trimestre 2012.

S’agissant des produits importés qui ne bénéficient pas de l’avantage préférentiel, ils totalisent 175 millions USD, soit 33% des importations depuis cette zone, et sont représentés principalement par les médicaments, les préparations pour lessives, les polymères de l’éthylène, et les remorques et semi-remorques.

Le marché des fournisseurs de l’Algérie au sein de la Zale est, à 82%, dominé par l’Arabie Saoudite, la Tunisie, l’Egypte, le Maroc et les Emirates Arabes Unis. Les produits industriels importés depuis la ZALE, d’une valeur de 500 millions de dollars, représentent 93% des importations depuis cette zone alors que les produits agricoles et agricoles transformés totalisant 36 millions dollars.

Selon données des Douanes algériennes, les produits qu’importe l’Algérie des pays de la Zale dépassent les 5 900 positions tarifaires dont plus de 4 200 figurent dans la liste bénéficiant des avantages douaniers. L’Algérie a été amenée à soumettre, en juin 2012, à ses partenaires une nouvelle liste de produits négatifs, soit 1 260 produits, qui ne seront plus admis en régime préférentiel.