mardi 13 novembre 2018
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > Management > Marketing > Entreprises Algériennes : Le web marketing pour fidéliser et conquérir

Entreprises Algériennes : Le web marketing pour fidéliser et conquérir

La communication en ligne se place, peu à peu, en Algérie au cœur des décisions managériales. De nombreux opérateurs économiques privés et publics considèrent, aujourd’hui, la communication en ligne comme un paramètre important et l’intègrent dans la réflexion et la stratégie corporate.

La rude concurrence qui caractérise le marché et la multiplication des supports de communication ont poussé les plus récalcitrants parmi les patrons d’entreprise à réfléchir à une stratégie marketing capable de bâtir l’avantage concurrentiel et dégager la différenciation pour construire une attitude favorable à leur stratégie.
Bien que peu développé en Algérie en comparaison avec les autres pays, le webmarketing, c’est-à-dire la promotion par les entreprises de produits on-line, a fait son entrée dans le monde de l’entreprise algérienne après l’éclosion du numérique, l’étendue prise par les technologies de communication modernes et l’importance des médias sociaux qui ont permis une interactivité jamais connue dans l’histoire de la communication.
Le webmarketing n’est pas la simple transposition on-line du marketing classique, il fait appel à d’autres outils, à d’autres techniques et à des compétences spécifiques, recherchées par une grande diversité d’entreprises, selon des spécialistes.
Elles sont, en effet, de plus en plus nombreuses les entreprises algériennes, tous secteurs confondus, à se placer sur la toile pour louer les performances de leurs produits.
A côté des procédés marketing traditionnels, utilisant les supports médias et hors médias, les dirigeants d’entreprise, en Algérie et ailleurs, investissent chaque jour un peu plus internet faisant ainsi de la nébuleuse web le plus grand vecteur de tous les temps et le moins… cher surtout.
Sites web, portails, médias sociaux, toute la gamme qu’offre le monde du numérique après le web 2.0 est utilisée par l’entreprise pour faire de la communication sur les produits ou sur les valeurs qui fondent son identité.
C’est en fait, la révolution opérée par le web 2.0 qui a bouleversé le monde des médias et fait de la communication en ligne une alternative sérieuse aux médias traditionnels.
En Algérie, ce sont, vers les années 2005 -2006, qu’apparaissent les premières expériences sur le web marketing grâce aux « purs players », ces acteurs qui proposent des services exclusivement économiques.
Ce sont eux qui ont été à l’origine du web business.
Qu’il s’agisse d’emploitic.com pour le recrutement, ouedkniss.com pour les petites annonces, prodelapresse.com, qui met en liaison la presse et les acteurs économiques, les sites web se développent et marquent leur territoire en s’imposant comme acteurs incontournables dans la foule numérique qui gagne l’Algérie. La culture web s’installe, se consolide et pousse les entreprises à prendre conscience des bienfaits du web marketing.
La régie publicitaire on-line se place, à son tour, dans le monde du business et réalise des bénéfices importants grâce aux grandes entreprises qui décident, pour certaines d’entre elles, de consacrer autour de 5 % de leur budget à la publicité sur le net.
c’est à cette période aussi que les Algériens découvrent les métiers du webmarketing et prennent connaissance des missions liées à la présence en ligne de l’entreprise. Un nouveau langage propre à la planète web fait son entrée dans le monde de l’entreprise.
Création du contenu, optimisation du référencement, mise en place d’outils de mesure de performance du site, autant d’expressions prononcées par les gestionnaires d’entreprise qui prennent ainsi la mesure de ce que peuvent engendrer, en termes de stratégie marketing, les campagnes et les actions en ligne, comme la newsletter, l’emailing, le suivi des consommateurs et la veille concurrentielle.
Mais, c’est incontestablement les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, Linkedin et Viadeo, pour ne citer que ceux-là, qui donnent la véritable mesure de l’intérêt porté par les entreprises au web marketing.
On est rentré ainsi de plein-pied dans la culture de la gratuité, de l’instantanéité et surtout de l’interactivité.
Les techniques marketing traditionnelles, street marketing, plv (promotion sur lieux de vente) etc. laissent place au web et donnent naissance à une nouvelle approche : non seulement faire connaître son produit mais aussi avoir l’appréciation instantanée des consommateurs.
le message publicitaire est alors supplanté par l’information donnée par les réseaux sociaux. Sselon des statistiques réalisées par des instituts de sondage à propos de l’interactivité entre entreprises et clients, sur 100 individus, 1% relaie l’information, 10% commentent et amendent et 80% la lisent.
Il est aisé de constater, en 2012, que de nombreuses entreprises algériennes, conscientes des dividendes tirées du web, sont présentent sur la toile et ont investi comme jamais auparavant les réseaux sociaux pour faire de la communication corporate ou commerciale.
Elles ont compris que comme dans toute approche publicitaire, il faut attendre le retour sur investissement avec le temps. Le principe étant de donner d’abord et recevoir ensuite.
C’est aussi ça le networking.

Par Rachid Debouci Expert en média marketing