jeudi 15 novembre 2018
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > Entreprise > Vie d'entreprise > ENIE : visite de Mr Abdelmalek Sellal.

ENIE : visite de Mr Abdelmalek Sellal.

Lors de sa visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Sidi Bel-Abbes, Abdelmalek Sellal n’a pas manqué de faire une halte à l’Entreprise nationale des industries électroniques (ENIE), histoire de témoigner de l’intérêt que l’Etat accorde aux entreprises publiques et à la production nationale.

Une occasion pour les responsables de cette usine, qui réussit en dépit de bien des contraintes de faires un chiffre d’affaires annuel de 2,7 milliards dinars, de dénoncer la concurrence déloyale à laquelle est confrontée cette entreprise.
Un fait qui nuit considérablement à cette entreprise publique issue de la restructuration de la Société nationale d’électronique (Sonelec) en 1982 et qui a su s’adapter même si elle ne tourne pas à plein régime sachant que sa production tourne autour de 600 unités/ jour, alors que théoriquement elle est de 700 unités/ jour.

Pour rappel, cette entité qui fabrique des produits audio et vidéo et des composantes électroniques et qui emploie près de 2000 personnes s’est beaucoup investie dans la recherche et le développement.
Un point qui a été évoqué lors de la visite du 1er ministre à l’ENIE. Abdelamalk Sellal avait à ce propos suggéré aux dirigeants de multiplier les conventions avec les universités pour favoriser la recherche et la formation.

L’ENIE c’est aussi la fabrication de panneaux solaires photovoltaïques.

L’entreprise a adopté un plan de développement qui prévoit, entre autres actions, la mise à niveau de l’usine d’intégration électronique dont les travaux sont en voie de réalisation et l’enveloppe financière estimée à 14 milliards de dinars.

L’ENIE se dote d’une unité de montage de panneaux photovoltaïque
Les travaux de cette nouvelle unité implantée à proximité de la maison mère sont bien amorcés puisque cette nouvelle usine devrait être opérationnelle au 2 trimestre 2014. Pour rappel près de 20 % des composants qui entrent dans la fabrication de ces panneaux seront acquis localement.