mercredi 15 août 2018
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > Finances > Banques > Emprunt obligataire national: 10 milliards de dinars enregistrés à la BNA

Emprunt obligataire national: 10 milliards de dinars enregistrés à la BNA

Pas moins de 10 milliards de dinars, entre souscriptions effectives et promesses fermes des souscripteurs, ont été enregistrés au niveau du réseau d’exploitation de la Banque nationale d’Algérie (BNA) à la faveur de cette opération d’emprunt obligataire, lancée le 17 avril dernier, a annoncé mardi, à Oran, son président directeur général. «Ce montant est appelé à évoluer à la hausse, jour après jour, compte tenu de l’engouement que connait cette opération à la fois auprès des petits que les gros porteurs au niveau des 210 agences de la BNA à l’échelle nationale», a déclaré à l’APS, Achour Abboud. Le PDG de la BNA a estimé que l’opération pourrait être bouclée avant le mois de Ramadhan car, «nous avons l’ambition de déployer tous les moyens pour collecter des sommes encore plus importantes», a-t-il ajouté. A une question relative à cet engouement suscité pour les petits porteurs, le responsable a indiqué que la BNA s’est adapté à ses besoins, pour mettre à la disposition des souscripteurs des bons de Trésor de 10 000 DA, estimant que les bons de 50 000 DA ne sont pas tout à fait appropriés pour les petites bourses. Pour les grands déposants, M. Abboud a annoncé la mise en circulation prochaine de bons de Trésor d’une valeur d’un million DA pour leur faciliter la souscription matérielle. Pour le responsable, l’Etat est un agent économique comme tous les autres agents et il est normal qu’il cherche des ressources financières. «L’Etat est aussi un investisseur. Il a financé à sa charge d’importants projets depuis plus d’une quinzaine d’années, tels que l’autoroute Est-ouest, les aéroports, les hôpitaux, les grands projets d’habitat et autres équipements d’intérêt public», a-t-il rappelé. Plusieurs banques publiques sont impliquées dans cette opération d’emprunt obligataire, rappelle-t-on.
R. E.