mercredi 14 novembre 2018
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > Développement durable > Développement durable : L’Algérie multiplie les initiatives

Développement durable : L’Algérie multiplie les initiatives

PL’Algérie, partie prenante, dès le début, du processus de négociation des Conférences internationales des Nations unies sur l’environnement et le développement durable, contribue à l’effort collectif visant la mise en oeuvre des différents traités et conventions adoptés par la communauté internationale, dans l’objectif de promouvoir un développement durable respectueux de l’environnement.
La Commission du développement durable CDD) constitue le cadre idoine dans cette perspective.

En effet, depuis le sommet de Johannesburg en 2002, l’Algérie a intensifié ses actions dans le domaine de la protection de l’environnement et du développement durable, donnant ainsi une place prépondérante aux aspects sociaux et écologiques dans ses choix de modèle de société.

Parmi les efforts consentis par l’Algérie pour promouvoir le développement durable et contribuer à l’effort global de lutte contre les changements climatiques, l’Algérie a adopté d’une manière volontaire une série de mesures visant à réduire les émissions des gaz à effet de serre.
Ainsi, des stratégies et des plans d’action ont été développés dans les différents départements ministériels.

En février 2015, le Conseil des ministres a adopté un nouveau programme national de développement des énergies renouvelables qui permettra à l’Algérie d’intégrer une capacité d’origine renouvelable de 22 000 mW dans son mix énergétique à l’horizon 2030.

Ce nouveau programme, qui est une actualisation de celui de 2011, qui visait à produire 12 000 mW à l’horizon 2030, démontre la volonté de l’Algérie à investir dans les énergies propres.

Il convient de citer comme mesure d’atténuation du changement climatique, le projet-pilote de captage et de stockage de carbone que l’Algérie a mis en place dans le Sud qui est parmi les premiers au monde pour la séquestration du dioxyde de carbone.

L’accentuation de la désertification à cause du changement climatique est un phénomène sur lequel l’Algérie a été le premier à donner l’alerte au sein de toutes les instances internationales.

Le barrage vert constitue une action phare que l’Algérie a mis en place pour combattre la désertification.

Par   Chahra Aïd