lundi 24 septembre 2018
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > Industrie > Création d’une joint-venture entre Sonelgaz,IMETAL et BHI

Création d’une joint-venture entre Sonelgaz,IMETAL et BHI

Dénommée  BHI Algérie et détenue à hauteur de 35% par le Groupe des industries métallurgiques et sidérurgiques (IMETAL), à 30% par la  Sonelgaz et à 35% par la société sud-coréenne BHI, une nouvelle société mixte vient de voir le jour, a annoncé  sur son site le Groupe Sonelgaz, qui précise que la signature des statuts  de cette société par actions a eu lieu 14 Juin 2018, au siège de Sonelgaz.

Cette même source  précise que cette société dont le pacte d’actionnaires a été validé par le Conseil des participations de l’Etat (CPE), sera spécialisée dans la fabrication de chaudières de récupération, d’échangeurs thermiques et des auxiliaires pour centrales électriques à cycle combiné. Elle fabriquera  également des condenseurs à surface, des réchauffeurs d’eau d’alimentation, des échangeurs de chaleur, des dégazeurs et des cuves sous pression.

Cette nouvelle société sera implantée sur le site de l’usine  Chaudral de l’ENCC, filiale d’IMETAL basée à Relizane et spécialisée dans la fabrication de chaudières industrielles.

« La production envisagée est destinée à satisfaire la demande nationale pour ces types d’équipements ainsi que l’exportation. La société a la capacité de produire, annuellement, quatre chaudières de récupération avec auxiliaires. Elle sera en mesure, en deuxième phase d’exporter des composants et des pièces de rechange des chaudières et les chaudières de récupération. » Précise cette même source après avoir rappelé que les PDG de Sonelgaz, du Groupe IMetal et de B.H.I se sont déclarés satisfaits de cette fructueuse association.

Pour Mohamed Arkab ce partenariat est une première en Algérie : « Plus qu’un partenariat, cette joint-venture permettra le transfert de technologie ; ce qui va générer de la valeur ajoutée à l’entreprise et au pays», a-t-il déclaré. De son côté, le président de BHI a souligné son intérêt pour le marché Algérien. Il s’est engagé à déployer tous les efforts pour réussir cette association. Il précisera qu’il ambitionne d’élargir ce partenariat à d’autres domaines. Pour sa part, le PDG d’IMETAL a relevé que le principe de cette joint-venture est gagnant / gagnant pour les trois contractants. Il notera que l’expérience de son Groupe et ses compétences dans le domaine de la sidérurgie leur permettront d’acquérir d’autres parts de marché.