vendredi 17 août 2018
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > LaUne > BUSINESSMED , CGEA et MEDEF se concertent

BUSINESSMED , CGEA et MEDEF se concertent

La présidente de l’Union méditerranéennes des  confédérations d’entreprises  BUSINESSMED -depuis novembre 2017- et présidente de la Confédération Générale des Entreprises Algériennes(CGEA), Saida Neghza, accompagnée d’une délégation d’hommes d’affaires de la CGEA, a effectué une visite de travail le vendredi 2 février 2018 à Paris au siège du mouvement des entreprises de France (MEDEF), ou elle a rencontré son président, Pierre Gatazz.

Les deux présidents se sont entretenus sur les perspectives de renforcement du partenariat multilatéral entre les entreprises algériennes et françaises ainsi que de l’amélioration du dialogue économique méditerranée au profit de l’investissement et la création de richesses et d’emplois.

Au cour de leur rencontre bilatérale, la présidente de la CGEA et de BUSINESSMED et le président du MEDEF accompagné  de Philippe Gautier Directeur General du MEDEF International, ont abordé plusieurs sujets, notamment  les défis géostratégique, économique et sociaux à relever et  auxquels sont confrontés les entreprises appartenant au deux rives de la méditerranées à l’instar du chômage chez les jeunes, le changement climatique ,les transformations induites par la technologie et la nécessité de l’amélioration du climat des affaires dans cette région.

Ils ont rappelés  le rôle prépondérant que jouent les organisations patronales dans ce contexte, considérées comme étant une force de propositions unique. Les  deux présidents se sont entendus à entreprendre ensemble des actions pour développer des politiques favorisant le développement de l’investissement et la création d’entreprises, l’amélioration des qualifications des travailleurs pour les nouveaux métiers, le développement du secteur privé et de la culture de entrepreneuriat notamment parmi les jeunes et les femmes.

Au cours de cette même rencontre,  les  perspectives de développement du partenariat économique algéro-français, notamment sur le secteur de l’industrie, l’agriculture, le tourisme et le numérique ainsi que sur la possibilité d’échanges d’expériences entre des petite et moyenne entreprise algériennes et française  ont été abordées. De même qu’il a été décidé de faire face ensemble aux  défis de l’heure afin de développer des liens pour une coopération économique renforcé au profit de l’investissement et de la création de richesse et d’emplois.

Parmi les autres points abordés figuraient une éventuelle rencontre d’affaire algéro-française qui se tiendrai à Alger, celle-ci permettrai aux opérateurs économiques Algériens et Français d’œuvrer efficacement à la concrétisation des projets de coopération dans différents secteurs.