samedi 17 novembre 2018
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > LaUne > CEIMI: Kamel Moula réélu

CEIMI: Kamel Moula réélu

Après avoir adopté les bilans moral et financier, l’assemblée générale élective du  Club des entrepreneurs et investisseurs de la Mitidja (CEIMI), réunie jeudi dernier, a reconduit à la tête de l’organisation , pour un autre mandant, le 2éme,  le PDG des laboratoires Venus Sapeco, Kamel Moula. Une réélection voulue pour renforcer les acquis et réaliser les objectifs de cette association que le président réélu pour un mandat de 3 ans connait très bien pour en avoir été, avant d’en être le président pour la deuxième fois consécutive, le patron de la commission juridique et financière.

Kamel Moula s’est dit très heureux de cette réélection et promet de tout mettre en œuvre pour que l’organisation qu’il préside contribue et pleinement à l’essor de l’économie nationale. Il compte le faire avec le nouveau bureau exécutif composé d’anciens et de nouveaux adhérents. Un mix, qualifié par Kamel Moula de  « sage alliance entre expérience et renouvellement » «  je sais qu’ils donneront le meilleur d’eux-mêmes pour renforcer le développement de notre organisation patronale. Je tiens à saluer et rendre hommage aux membres de l’ancien bureau qui n’ont pas démérité et qui restent indispensables pour nous permettre de continuer dans la voie que nous nous sommes collectivement tracée. » A-t-il ajouté.

Pour rappel, cette association qui entame sa 22 années, compte plus de 900 adhérents n’a pas attendu la crise économique pour mettre le cap sur l’exportation et l’Afrique  «Ce sont en majorité des entreprises  qui sont dans l’agro-alimentaire  et qui exportent  essentiellement vers l’Afrique,  le marché naturel à l’export. L’avenir, c’est l’Afrique, c’est un continent où le PIB est à 2 chiffres et la plus part des pays sont en train d’émerger. Sur certains pays, nous sommes en retard, c’est le moment ou jamais d’y aller. Avec l’aide du Club, nous essayons de sensibiliser les entreprises qui souhaitent exporter d’aller vers les pays africains» avait confié à DZENTREPRISE, en 2015,  Kamel Moula. Un cap qu’il compte maintenir.

R.N.