vendredi 18 janvier 2019
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > Agenda & Communiqués > «Carrefour de l’Emploi et de la Formation », les 29, 30 et 31 Janvier 2019, à la Safex

«Carrefour de l’Emploi et de la Formation », les 29, 30 et 31 Janvier 2019, à la Safex

L’Agence 3C, spécialisée en conseil, communication et événementiel, organise la 13ème édition du Salon National « Carrefour de l’Emploi et de la Formation », les 29, 30 et 31 Janvier 2019, à la Safex, Alger.

Conscients de l’importance de la ressource humaine et du rôle du recrutement et de la formation continue pour booster l’économie nationale et développer la compétitivité et la productivité de l’entreprise Algérienne, nous contribuons à cette mission en organisant une nouvelle édition des Salons « Carrefour Emploi » et « Carrefour Formation », qui se tiendront en simultané du 29 au 31 Janvier 2019 à la Safex, Alger, sous le slogan « Citoyenneté et Economie digitale ».

Les deux salons qui seront organisés conjointement dans des espaces mitoyens, se veulent être « un carrefour de rencontres entre les entreprises et les administrations en quête de compétences et de nouvelles recrues, les écoles et organismes de formation, ainsi que les institutions officielles des ministères du travail et de la formation professionnelle, d’une part, et les universitaires et cadres à la recherche d’un emploi, d’un stage ou d’information pour créer leur entreprise ». Leaders des Salons de l’Emploi et de la Formation à Alger, ils se sont imposés depuis plus d’une décennie comme des événements d’utilité publique de notoriété nationale, incontournables dans les domaines de la formation et du recrutement. Ils regroupent chaque année plusieurs dizaines d’Entreprises Nationales, Multinationales, publiques et privées, ainsi que des organismes, Ecoles et Centres de Formation. Les entreprises et les organismes de formations présents auront l’opportunité de conclure des accords de partenariat, de repérer leurs futurs cadres, ainsi que les candidats à la recherche d’une formation diplômante ou qualifiante.

Malgré la situation difficile que traverse l’économie nationale, ces deux domaines intimement liés que sont la Formation et l’Emploi, sont le portail de la citoyenneté et du Développement Economique. Pour le public, c’est acquérir faire une formation pour maîtriser et exercer un métier afin de participer au développement de l’économie nationale. Pour l’entreprise, c’est rendre les opérations de recrutement plus transparentes, en donnant les chances de recrutement aux plus méritants, et pas au«relationnel, ce qui débouchera sur des entreprises citoyennes.

La mise en place de réformes économiques et le lancement du partenariat public-privé vont certainement favoriser la relance de l’outil de production nationale dans de nombreux secteurs et crée de nombreuses opportunités pour les entreprises. Ceci encouragera les entreprises à former leurs salariés et à recruter de nouvelles compétences pour être plus compétitives, et entraînera également la création de nouvelles entreprises. La généralisation de l’économie digitale (numérique) et l’introduction des outils de l’Intelligence Artificielle (IA) au niveau des entreprises et des organismes de formation va fortement contribuer à l’accélération du développement de l’économie nationale. En effet, l’économie numérique, surtout associée à l’IA, est un puissant vecteur de croissance, de productivité et de compétitivité pour les entreprises. De par son caractère transversal et ultra dynamique, elle n’épargne aucun secteur d’activité, et est à l’origine aujourd’hui de la naissance de nouveaux secteurs innovants, tels que le e-commerce ou le e-learning.

De plus, de nombreux secteurs économiques échappent à la crise financière que connaît le pays depuis quelques années et cette bonne santé apparaît dans les plans de recrutement diffusés par certaines entreprises ou qui ont confirmé leur participation au Salon national du recrutement et de la formation. L’évènement, qui constitue un des incontournables des activités recrutement, mobilité professionnelle et formation en entreprise, jouit d’une grande popularité auprès des demandeurs d’emploi dont le nombre de visiteurs est en perpétuelle croissance atteignant un record de plus de 20 000 visiteurs lors de la précédente édition.

Les 02 salons s’étaleront sur trois jours et comprendront des conférences, ateliers et des tables-rondes dans le but d’expliciter « les dispositifs, les règlements, la fiscalité, la politique de l’emploi, les carrières, les métiers, les programmes de formation, rédaction de cv, coaching, simulation d’entretiens d’embauche, bilan des compétences, etc… ».

Pour les entreprises, le Salon représente le lieu idéal pour trouver les compétences recherchées. C’est aussi un carrefour pour les opportunités d’affaires et une vitrine pour faire mieux connaitre ses activités.

Pour les écoles et organismes de formation, c’est l’un des meilleurs canaux de marketing pour faire la promotion des formations dispensées, booster les inscriptions et développer des partenariats de formation avec les entreprises.

Pour les demandeurs d’emploi et les diplômés, c’est une opportunité pour décrocher un job, un stage ou une formation diplômante ou qualifiante, et pour approfondir leurs connaissances sur les entreprises et les écoles présentes, les métiers et les carrières.

Pour les porteurs de projets de création d’entreprises, ce sera aussi l’endroit idéal pour trouver des partenaires ou des financements et échanger des idées.

Pour les institutions publiques, c’est une opportunité pour faire connaitre les lois, les politiques, les procédures, concernant les secteurs du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle. Les tables-rondes permettront également de débattre des défis et des problèmes rencontrés dans ce domaine et d’élaborer des recommandations en direction des autorités pour éliminer les insuffisances et améliorer ce secteur, en particulier en ce qui concerne les points suivants qui nous semblent prioritaires:

■ Améliorer le lien entre l’éducation, la formation et le monde du travail, et inclure des techniques de recherche d’emploi dans les programmes scolaires pour améliorer l’orientation professionnelles des jeunes, ainsi que leur information sur les possibilités de carrière;

■ S’attaquer à l’inadéquation entre les emplois disponibles et les qualifications et compétences des travailleurs, qui est un des obstacles importants à l’employabilité des jeunes ;

■ Améliorer la normalisation des qualifications et renforcer l’enseignement et la formation techniques et professionnels, en fonction des besoins du marché du travail;

■ Encourager l’entrepreneuriat des jeunes, dans les zones rurales et urbaines;

■ Améliorer l’offre et les modalités d’apprentissage en complétant l’apprentissage sur le lieu de travail au moyen d’une formation institutionnelle structurée, en améliorant les compétences pédagogiques des maîtres d’apprentissage et des formateurs et aussi en renforçant l’engagement des APC et des Wilayas, notamment pour ouvrir davantage de métiers aux jeunes femmes et aux autres jeunes appartenant à des catégories vulnérables;

■ Elaborer des stratégies de développement des qualifications qui viennent en soutien des politiques sectorielles, qui mettent à profit les technologies et les savoir faire du secteur, et qui se traduisent par une élévation des compétences et des rémunérations;

Toutes les orientations et informations utiles sur le salon peuvent être trouvées sur la page officielle des 2 événements (www.carrefour-emploi.org), ainsi que sur les réseaux sociaux – Facebook et Linkedin.

Dr. Ali Belkhiri, Commissaire du Salon

Expert en Systèmes d’Information et en Sécurité

Consultant et ex-Directeur du Projet Centre de Carrière de l’Université du Michigan

Professeur associé de TIC à l’Université / Ex-PDG d’Entreprise Nationale                                          

E-mail : alibel99@yahoo.fr  /  contact@carrefour-emploi.org