mercredi 15 août 2018
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > Agenda & Communiqués > Care : Communiqué de presse

Care : Communiqué de presse

 

CARE a fait de la Diversification Économique et Construction d’une Économie Durable un de ses axes stratégiques pour cette année 2016. Le thème développé lors de cette matinale  s’inscrit pleinement dans ce cadre et tente d’élucider à la fois un levier de “diversification” en vue de créer de nouvelles sources de revenus hors hydrocarbures et de “durabilité” en ce sens qu’il faut concilier la création de richesses avec un impact positif sur le plan social mais aussi environnemental, et cela en posant les problématiques suivantes :

  • Quel cursus offrons-nous à nos futurs managers, chef d’entreprises, entrepreneurs et intrapreneurs ? Sommes-nous en train de rater totalement certains savoirs critiques pour notre futur économique ?
  • Quel environnement offrons-nous pour nos entreprises en démarrage (startup)? Quel intérêt pour nos entreprises de les intégrer à leur chaîne de valeur? Les “incuber” ? ou même les accélérer?
  • Comment bâtir des passerelles entre les PME et les startups pour créer une adéquation entre des problèmes d’entreprises et des innovations de startup?
  • Nos universités dépenses des budgets colossaux en recherche et développement. Les innovations qui en résultent sont-elle valorisées en projets d’Affaires? Réussirons-nous le maillage Universités-Entreprises ?
  • Avons-nous réussi à nous prémunir du droit à l’échec pourtant nécessaire pour la santé de notre économie ?

Ces questionnements et d’autres guideront l’intervenant pour illustrer le “nouveau’ lien à (ré) inventer entre ces deux entités complémentaires la startup et la PME, en l’absence et dans l’attente de l’émergence  d’un écosystème entrepreneurial en Algérie.

Au-delà du constat, comment faire concrètement pour inculquer la culture de l’incubation des startups aux entreprises algériennes et non seulement à l’État, de sorte que ce soit un levier de croissance pour les deux parties au bénéfice de l’économie en général.  Longtemps on a cru que la disponibilité de l’argent accessible aux porteurs de projets résout la problématique de création d’emplois. Peut-être mais sans doute pas celle de la création de richesses ni celle de l’intégration économique de ses entreprises en démarrage pour en faire des entreprises proactives économiquement et socialement.

Plus d’une voix se lève pour dénoncer l’environnement des affaires en général et celui de l’entrepreneuriat en particulier. Certes, tout reste à faire, mais en attendant, n’est-il pas aussi de la responsabilité des entreprises existantes de repenser leur rôle dans l’économie en intégrant la dimension d’incubation et d’accélération de petites structures en démarrage pour, entre autres :

  • Résoudre leurs problèmes internes,
  • Diversifier leur offre et leur marché,
  • Créer un avantage concurrentiel ou technologique,
  • Créer de nouvelles sources de revenus,
  • construire des prototypes, les tester et apprendre à pivoter vers un produit final avec le moins de risque possible,
  • Être socialement responsable.

Tout cela en offrant une vraie occasion à une ou plusieurs startups de devenir des entreprises.

L’impératif qu’est le renouvellement de l’économie algérienne passe nécessairement par le renouvellement de la pensée des dirigeants qui la compose. A ce titre CARE milite pour la liberté d’initiative économique, l’allègement du fardeau bureaucratique et la valorisation du rôle positif des entreprises et des entrepreneurs.

Bio Express

  1. Ghani Kolli est un professionnel de la vente et de la gestion des centres de profits cumulant près de quinze années d’expérience. C’est à Montréal qu’il s’installe comme expatrié avant de s’établir comme entrepreneur à nouveau dans le domaine des Technologies avec son entreprise Beyond Nova et décide de créer à Alger un cabinet de Conseil, Tajmaât Consulting. Ghani Kolli est formé en en marketing et informatique et est membre de plusieurs organisations à Montréal et en Algérie dont le Congrès Maghrébin au Québec et le Réseau M en tant que Mentor pour Entrepreneurs, l’Alliance d’Affaire Canada-Algérie et le CARE – Think Tank Algérien.

CARE

Cercle d’Action et de Réflexion autour de l’Entreprise

www.care-dz.org

CARE est une association à but non lucratif agréée en janvier 2003. L’objectif de l’association est de contribuer à l’amélioration des conditions de développement économique et social du pays, à travers la réflexion, la communication et la promotion de toute initiative économique positive.

Domaines d’intervention :

CARE encourage et contribue à toutes les actions favorisant la création et l’émergence de l’entreprise, notamment par la réalisation et la diffusion d’études et de réflexions auprès des médias et des relais d’opinion.