dimanche 16 décembre 2018
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > Finances > Banques > BEA et Sonatrach : signent une convention de partenariat

BEA et Sonatrach : signent une convention de partenariat

Fructification des excédents de la trésorerie du groupe pétrolier

La Banque extérieure d’Algérie (BEA) et Sonatrach ont signé une convention de partenariat, qui va contribuer à fructifier une partie des excédents de la trésorerie du groupe pétrolier.

Cet accord paraphé par les PDG des deux institutions, Mohamed Loukal et Abdelhamid Zerguine, autorise la BEA à rationaliser au mieux, à travers le dispositif «   cash management  », le rendement des ressources de la Sonatrach .

En fait, selon cet accord, une partie des excédents de trésorerie de Sonatrach sera utilisée dans la reprise de liquidités de la BEA par la Banque centrale.

Le groupe Sonatrach recevra à ce titre une partie des bénéfices générés par cette reprise de liquidité, selon un calcul retenu à cet effet. Environ 20% des recettes d’exportation d’hydrocarbures sont détenus par Sonatrach au niveau de la BEA. Lee reste de ces revenus, soit près de 80%, sont versés à l’Etat au titre de la fiscalité pétrolière.

L’accord prévoit également une application de tarifs largement concurrentiels à la Sonatrach sur le taux d’intérêt débiteur, de commission sur les opérations et des conditions de placements à terme.

La première banque du pays s’engage aussi à mettre à la disposition de son plus gros client des services et prestations bancaires de qualité et adaptées aux besoins et attentes de Sonatrach.

La convention, qui fait suite à celle signée en 2003, est destinée à «sceller la relation privilégiée entre la BEA et Sonatrach, tissée depuis la nationalisation des hydrocarbures» en 1971, a confié à l’APS le P-DG de la BEA qui compte « placer les relations BEA et Sonatrach au niveau d’un partenariat d’exception, qui tire profit de toutes les synergies, avantages et opportunités qu’offre le secteur de l’énergie et le système bancaire  »

Le groupe Sonatrach, premier client de la BEA, détient 48,5% des ressources globales de la banque, évaluées à 2.127 milliards de DA à fin 2011, selon des chiffres déjà fournis par le dirigeant de la banque.

Pour rappel la BEA a financé des projets structurants du groupe, notamment dans la pétrochimie pour plus de 150 milliards de DA.