mardi 23 octobre 2018
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > Industrie > Automobile > Automobile :le groupe Ival va s’installer à Bamako

Automobile :le groupe Ival va s’installer à Bamako

Le groupe Ival et l’agence pour la promotion des investissements (API) au Mali ont signé ce lundi, un mémorandum pour le développement des activités de la marque Iveco au Mali.

Ce mémorandum signé entre le P-DG d’Ival, Mohamed Bairi, et le directeur général de l’API, Moussa Touré, intervient en marge de la participation de la délégation malienne à la 4ème édition de l’université d’été du Forum des chefs d’entreprise (FCE) qui s’est déroulé à El-Oued.

Ce jour-là, Ival et l’API avaient annoncé la signature d’un protocole d’accord portant sur l’implantation du groupe Ival à travers sa filiale camion au Mali.

Selon M. Bairi, «le renforcement des relations économiques et des coopérations bilatérales entre le Mali et l’Algérie, dans divers domaines, étaient au cœur d’une réunion de travail qui a regroupé les deux parties dans les locaux du groupe Ival, à Alger».

Lors de cette rencontre, «les deux parties ont évoqué plusieurs opportunités de partenariats d’intérêt commun ainsi que pour faire l’état des lieux des relations économiques actuelles entre les deux pays. On va accentuer les efforts du groupe pour ouvrir des horizons de coopération plus vastes dans des domaines qui rejoignent la politique de diversification et nous sommes convaincus que l’industrie automobile, qui est en cours de déploiement en Algérie, va constituer un axe d’expansion économique de notre pays en Afrique. L’implantation d’Ival au Mali va permettre aux véhicules et camions montés en en Algérie d’équiper notre grand voisin», a encore développé M. Bairi.

De son côté, M Touré a insisté sur la volonté du Mali à développer des partenariats stratégiques entre l’Algérie et le Mali dans divers domaines, notamment dans les secteurs économiques prioritaires et à fort potentiel du Mali à savoir l’agriculture, l’élevage, les infrastructures et l’énergie.

Il a affirmé que «les relations d’affaires, entre les deux pays peuvent être consolidées dans divers domaines, car il existe une similitude et une complémentarité entre les deux économies, particulièrement dans les domaines de l’agriculture, du commerce et des BTP».

Pour lui, cet accord qui porte spécifiquement sur l’implantation de la filiale Iveco du groupe Ival au Mali, permettra d’enclencher de fructueux partenariats entre les deux pays.

Yanis Oumakhlouf