vendredi 14 décembre 2018
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > Finances > Bourse > Algérie Telecom bientôt en bourse

Algérie Telecom bientôt en bourse

La ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la Communication, Imane Houda Feraoun a annoncé dimanche à Tipasa, une restructuration de l’Entreprise Algérie-Télécom, tout en assurant qu’il n’est nullement question de l’ouverture de son capital.

“La restructuration  de l’Entreprise Algérie-Telecom est inévitable au regard des développements en cours, à l’échelle mondiale”, a affirmé la ministre dans une déclaration à la presse, en marge du lancement expérimental d’un nouveau produit d’Algérie- poste “Anwi“.

Elle a ajouté qu'”après 15 ans d’existence (2009), il est devenu impératif pour les cadres d’Algérie-Télécom de modifier la structure organique de l’Entreprise et de revoir sa stratégie commerciale et ses méthodes de travail de manière à se mettre au diapason des développements technologiques et techniques, en vigueur, à l’échelle mondiale”, a-t-elle observé.

La ministre a, également, fait part de l’éventualité, pour l’Entreprise, d’entrer en Bourse “ce qui  permettra de booster son rendement, la développer et la promouvoir”, relevant à ce titre, qu’il faut savoir “faire la différence entre  l’ouverture du capital de l’entreprise et son entrée en Bourse”.

S’agissant de la titularisation du Président directeur général (par intérim) d’Algérie -Télécom dans son poste, la ministre a estimé que les “craintes à ce sujet sont inutiles”, car les “principes du management moderne se basent sur les compétences et la consécration des objectifs fixés”.

“Les plus grandes sociétés mondiales sont gérées par des responsables, recrutés au titre de contrats à durée déterminée, et il n’ya aucune honte à cela”, a-t-elle affirmé.

Elle a assuré que les PDG d’Algérie-Télécom et de Mobilis jouissent de toutes les prérogatives leur permettant d’accomplir, au mieux, les missions qui leur sont assignées.