mercredi 14 novembre 2018
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > Economie > International > Afrique du Sud : Croissance progressive.

Afrique du Sud : Croissance progressive.

Le taux de chômage a atteint 25% de la population active.

Selon les chiffres publiés par le Fonds monétaire international, l’économie sud-africaine est en train d’enregistrer une croissance progressive.
En effet, 1,5% de croissance en 2014, 2% en 2015 et une prévision de 2,1% en 2016.
La question que les observateurs se posent est la suivante :
cette progression dans la croissance est-elle suffisante au point de résorber le taux de chômage qui a explosé pour atteindre le taux record de 25% au premier trimestre de l’année en cours ?

Pour le FMI, il est inutile de se faire trop d’illusions, car cette croissance n’est pas à même d’insuffler une nouvelle vie à l’économie tout comme elle est insuffisante pour résorber le taux élevé de chômage.

En 2014, le Fonds monétaire international était optimiste pour l’avenir du pays et avait même tablé sur une croissance de 3,5%, mais c’était compter sans les faiblesses enregistrées dans la production d’électricité qui ont fini par plomber toutes les espérances.

Vivant une crise économique à faces multiples, l’Afrique du Sud est, selon le FMI, «à la traîne des autres pays émergents».

«Le fossé s’est creusé avec ses partenaires commerciaux», indique le rapport de l’institution de Bretton Woods.

En effet, le pays fait moins bien que les autres marchés émergents sans compter qu’il n’offre aucune perspective encourageante en matière de croissance et d’emploi.

Une solution existe pour sortir de ce marasme.
Elle consiste, selon les recommandations du FMI, à atteindre un taux de croissance variant entre 5 et 7% par an.

C’est la seule garantie pour réduire le taux de chômage. Pour ce faire, il faut libéraliser le marché du travail et simplifier les procédures d’immigration.