jeudi 15 novembre 2018
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > Développement durable > Energie > Affaire Total : les précisions de Sonatrach

Affaire Total : les précisions de Sonatrach

Dans un communiqué publié ce jour sur son site internet, Sonatrach n’exclut pas de mobiliser ses avocats pour défendre ses  intérêts dans l’affaire qui l’oppose au français Total. Ce dernier, avec son partenaire espagnol Repsol avaient,  en mai dernier entamé une procédure auprès de la cours internationale d’arbitrage -qui dépend de la chambre de commerce internationale à Genève-,  pour réclamer des dédommagements suite à l’application de la loi de 2006 sur les profits exceptionnels. Sonatrach, qui affirme dans ce même communiqué qu’elle reste «ouverte à la recherche de solutions acceptables de ce différend commercial» précise que  le français Total  « qui a renoncé à plusieurs projets en Algérie au cours de la dernière décennie » est très peu présent en Algérie « les droits à enlèvements de Repsol et Total réunis sur Tin Fouyé Tebenkort (TFT), sur la base d’un prix de 50 dollars par baril, représentent moins de 0,3% de la production totale en Algérie » précise cette même source.  De ce fait,  les dédommagements réclamés sont dérisoires. Sonatrach  ajoute dans ce même communiqué  que «Repsol est engagé dans deux associations en phase de développement, à savoir Tin Fouyé Tebenkort et Reggane Nord, ainsi que dans deux permis de recherche et d’exploration situés dans le bassin de Berkine et dans la région de Boughezoul».

R.N.