vendredi 20 juillet 2018
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > Industrie > Elle a commencé par l’importation, Profert, producteur d’engrais

Elle a commencé par l’importation, Profert, producteur d’engrais

« Nous aimons ce que nous faisons et nos aimons le faire », c’est la devise adoptée par l’entreprise PROFERT, dont le siège social se trouve à Bejaia. Spécialisée dans les engrais et les différents intrants agricoles, elle ambitionne de participer activement au développement de l’agriculture en Algérie. « Nous travaillons beaucoup avec les agriculteurs surtout pour les programmes de fertilisation soit d’une manière directe, soit à travers les CCLS » nous explique Salah Ait si Amer, chef de vente de l’entreprise.

L’entreprise ambitionne aussi de d’améliorer l’offre existante de produits agricoles et de réduire, un tant soit peu, la dépendance aux importations. S’il est vrai qu’au début de son activité en 1996 elle s’est entièrement consacrée à l’importation de ces produits, elle s’oriente dés l’année 2005 vers la production et inaugure, pour ce faire, l’unité de Bejaïa où elle fabrique des engrais solubles à savoir, le Polo et le Khirsol, deux nouveaux produits qui sont alors bien accueillis par les agriculteurs car, le premier est un insecticide efficace contre les mouches blanches, les pucerons, les acariens aussi bien pour les cultures légumières, les agrumes et les autres arbres fruitiers. Le deuxième produit est un engrais soluble utilisé en fertigation et peut être employé en pulvérisation quand des carences sont constatées.

En 2011, une deuxième unité est ouverte dans la wilaya de Mostaganem. Sa vocation est la production d’engrais NPK, c’est-à-dire « l’azote-le phosphate et le potassium, des éléments essentiels pour le développement des plantes. Pour ce faire, une analyse du sol est effectuée dans nos laboratoires. Rien ne se fait au hasard, car, tout dépend de ce que l’agriculteur décide de planter. C’est en fonction de tous ces éléments que le choix des engrais se fait  » explique Salah Ait si Amer.

L’entreprise Profert s’occupe aussi de la distribution de semences, des matériels agricoles, la nutrition végétale mais aussi l’hygiène publique. Soucieuse d’être dans le sillage des entreprises compétitives, elle n’a pas manqué de se certifier selon la norme ISO 9001. « Nous nous préparons aussi à la certification selon l’ISO 14 000 relative à la protection de l’environnement. Cette certification nous apportera beaucoup car, les produits que nous fabriquons sont destinés à l’agriculture et doivent être doux avec l’environnement ».

Profert s’investit aussi dans la formation de la ressource humaine ainsi que dans les moyens de la production. La sensibilisation des agriculteurs est un volet important qui se fait à travers des journées techniques où des solutions de l’entreprise pour l’amélioration des cultures et la fertilisation sont présentées dans toutes les régions du pays. Malgré la bonne volonté des dirigeants de l’entreprise et leur désir de produire une gamme plus variée d’engrais, utiles à l’agriculteur, il n’en demeure pas moins que des lenteurs sont enregistrées à chaque fois et, gênent la bonne marche de la production, à commencer par les lenteurs rencontrés au port, c’est-à-dire à la réception de la matière première qui sera reformulée en engrais, en passant par les lenteurs remarquées pour l’homologation du produit et enfin les conditions spécifiques de la commercialisation des engrais. En effet, la vente des engrais, surtout ceux chimiques, est soumise à l’autorisation des services agricoles comme la chambre agricole. Cela ne manque pas de créer une pression sur la demande surtout durant la période mi-février, mi-mars.

K.M.B .