mardi 14 août 2018
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > Agenda & Communiqués > Alger: une rencontre internationale sur les villes intelligentes

Alger: une rencontre internationale sur les villes intelligentes

Le cabinet d’intelligence économique Oxford Business Group (OBG) est fier de s’associer à la wilaya d’Alger à l’occasion de la conférence internationale Smart Cities Global Technology & Investment Summit 2018 qui se tiendra dans la capitale algérienne les 27 et 28 juin prochains sous le haut patronage du président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

En tant que partenaire de la wilaya pour l’organisation de cet événement, OBG publiera un livret présentant le secteur des nouvelles technologies et de l’entrepreneuriat en Algérie ainsi qu’une étude approfondie des réalisations et des objectifs à moyen et long terme du projet Alger Smart City. Des entretiens exclusifs avec des personnalités nationales et internationales complèteront cette analyse, avec notamment le wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, le conseiller stratégique de la wilaya responsable du projet Alger Smart City, Riad Hartani, et l’économiste en chef pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord auprès de la Banque mondiale, Rabah Arezki. Ce livret sera mis à jour et inséré dans la prochaine édition du rapport d’OBG The Report: Algeria 2018, qui sera publiée à la fin de 2018

La conférence internationale Smart Cities Global Technology & Investment Summit 2018 rassemblera les autorités publiques, les entreprises locales et étrangères, et les représentants des organisations internationales afin de dévoiler les réalisations et les projets à venir dans le cadre du projet Alger Smart City. La conférence doit ainsi mettre en lumière l’attractivité de la capitale algérienne dans le domaine des nouvelles technologies, et présenter aux acteurs internationaux les nombreuses opportunités d’investissement dans le domaine en Algérie.

« Le projet Alger Smart City, fondé sur le développement de technologies leapfrog, a pour but de faire d’Alger une plaque tournante pour les entreprises technologiques africaines en accompagnant activement les entrepreneurs tant sur le plan de la logistique, de la recherche de financement, que du développement des infrastructures. La mise en œuvre de cette stratégie doit être considérée comme un moyen et non comme une finalité en soi. Elle permet de tirer profit des opportunités de développement liées aux innovations technologiques, pour bénéficier à l’ensemble des secteurs de l’économie nationale », a indiqué Riad Hartani, conseiller en stratégie technologique pour le projet de la Smart City Alger,.

Lancé il y a un peu plus d’un an par la wilaya d’Alger, le projet Alger Smart City vise ainsi à mobiliser les acteurs locaux du secteur des nouvelles technologies et à faire émerger un écosystème compétitif de startups innovantes. La conférence permettra de mettre en exergue les efforts déployés par la wilaya pour soutenir l’essor de ces technologies et inviter les investisseurs à s’engager dans ce projet de grande ampleur.

« L’Algérie accuse un certain retard par rapport à d’autres pays de la région en matière de nouvelles technologies. Cette initiative cherche à inverser la tendance en concentrant les efforts sur les technologies à haute valeur ajoutée et porteuses d’un potentiel élevé. L’engagement de la wilaya témoigne de la volonté des autorités de promouvoir l’entrepreneuriat et l’émergence de PME innovantes, en droite ligne avec la politique de diversification de l’économie nationale », a précisé Jaime Pérez-Seoane, regional editor d’OBG pour l’Afrique du Nord.

Dans le cadre de cet événement d’envergure, des représentants des autorités politiques de différents pays de la région, des industriels algériens et internationaux, et des conférenciers venant du Japon, de la Corée, des États-Unis, de France, du Royaume-Uni, des Émirats arabes unis, d’Inde, d’Égypte, de Turquie, d’Allemagne et du Canada seront notamment présents. La conférence sera axée sur trois thèmes via plusieurs panels et des keynotes consacrés aux différents modèles de projets smart cities et les spécificités de la démarche algérienne, aux Ecosystèmes des startups, et aux Modèles de la diaspora pour la mobilisation des talents. Un Programme de prix aux startups orientées vers le monde émergent ainsi qu’un salon professionnel pour les entreprises et startups du secteur des TI se dérouleront également dans le cadre de ce sommet international.

« L’Algérie dispose des ressources humaines nécessaires au développement d’un hub technologique qui peut rayonner en Afrique du Nord et en Afrique subsaharienne. Le projet Alger Smart City représente à ce titre un pas très important qui témoigne d’une volonté politique de plus en plus affirmée pour l’essor de ce secteur, malgré les nombreux défis que ces nouvelles technologies impliquent pour les acteurs étatiques et les opérateurs économiques. Cette stratégie pourra être maximisée par l’appui d’entreprises internationales prêtes à investir dans les nouvelles technologies, sachant que l’Algérie dispose d’un très fort potentiel dans ce domaine », a conclu l’éditeur en chef d’OBG, Oliver Cornock.

Lien vers le site de la conférence : http://www.smartcityalgiers.com/