lundi 22 octobre 2018
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > Industrie > Automobile > Automobile: Fayçal Hamia, nouveau DG de Peugeot Algérie
Yves-Peyrot Des-Gachons et Fayçal Hamia,

Automobile: Fayçal Hamia, nouveau DG de Peugeot Algérie

Le nouveau directeur général de la filiale automobile française Peugeot Algérie, Fayçal Hamia, prendra ses fonctions le 1er juillet prochain. Fayçal Hamia a, en effet, été présenté aux médias, dimanche soir à Alger, par le directeur général sortant de Peugeot Algérie, Yves-Peyrot Des-Gachons qui lui, a été appelé à occuper le poste de directeur de la zone Maghreb à la direction régionale Moyen-Orient Afrique du Nord (Mena) basée au Maroc.

Lors de cette soirée, M. Hamia a indiqué qu’il était porteur d’un projet ambitieux et qu’il souhaitait développer encore la marque au Lion en Algérie afin d’occuper le podium. Concernant le projet de l’usine de Peugeot Algérie, M. Des-Gachons a affirmé que «le projet avance très bien» et que «tous les équipementiers associés à ce projet sont partants pour nous accompagner pour installer un tissu industriel à Oran».

Pour M. Des-Gachons, il n’existe aucun litige lié à l’assiette foncière qui avait été dégagée par les pouvoirs publics pour accueillir ce projet et que le groupe PSA s’était engagé aux côtés des autorités algériennes pour réussir ce challenge.

Selon M. Des-Gachons, Peugeot Algérie a réussi à maintenir son réseau d’agents malgré la crise qui avait secoué le secteur de l’automobile depuis 2014, année où le gouvernement avait alors décidé d’instaurer le système des licences et des quotas, avant que ces mêmes licences ne soient carrément supprimées, donnant ainsi lieu à une crise profonde de cette filière. «Nous avons réussi sur ce plan, notamment en développant le service après-vente. Nous avons adapté l’ensemble de nos structures pour maintenir nos emplois».

Pour M. Hamia, l’objectif principal est de s’occuper d’abord de ce réseau, de la formation, notamment du suivi de l’académie de Peugeot Algérie et de suivre au pas le projet de l’usine de Peugeot en Algérie, d’autant que qu’il s’agit d’un engagement ferme du groupe PSA.

L. B.