dimanche 24 juin 2018
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > Economie > CNIS : les exportations et les importations sont en équilibre

CNIS : les exportations et les importations sont en équilibre

Selon le CNIS ( Centre national  de l’informatique et des statistiques des douanes),  les exportations  se sont chiffrées à 7,101 milliards de dollars  durant les deux premiers mois de l’année 2018. Durant la même période de l’année  2017, elles étaient de 5,67 milliards de dollars, soit une hausse de l’ordre de 25,24%  et de 1,431 milliards de dinars.

Pour leur part, les importations  qui étaient de 8,002 milliards de dollars  durant les deux premiers mois de l’année 2017, se sont chiffrées à 7,198  milliards de dinars en janvier et février de l’année en cours, soit une baisse de -10,05%.

Les exportations ont assuré la couverture des importations à 99% durant les deux premiers mois de l’année 2018 alors qu’elles l’avaient assuré à hauteur de 71% pendant la même période de l’année écoulée.

Les ventes Algériennes à l’étranger sont surtout représentées par les hydrocarbures qui représentent 94%, du volume global des exportations.  Pour les mois de janvier et février de l’année 2018, elles se sont chiffrées à 6,698 milliards de dollars, contre 5,42 milliards de dollars pour la même période de l’année 2017. C’est-à-dire, une augmentation de l’ordre de 1,27 milliards de dollars.

Pour ce qui est des exportations hors hydrocarbures, elles ont représenté la portion de 5,8% du volume global des exportations et  ont atteint 412 milliards de dollars sur les deux premiers mois de l’année. Elles sont connu une augmentation de 65% par rapport à la même période de l’année 2017.

Ces exportations sont composées de  demi- produits avec 333 millions de dollars, de biens alimentaires avec 55 millions de dollars, de biens d’équipements industriels avec 11 millions de dollars, des produits bruts avec 9 millions de dollars et enfin des biens de consommation  non alimentaires avec 4 millions de dollars.

Il est important de préciser que les importations ont connu, dans leur majorité, une baisse à l’exception des   demi-produits ayant connu  une hausse de 16,06%  représentée par 1,88 mds USD contre 1,62 durant la même période de l’année 2017.

R.D.