vendredi 16 novembre 2018
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > DZentreprise > Evénement > Open Days de l’USTHB : une vingtaine de sociétés y participent

Open Days de l’USTHB : une vingtaine de sociétés y participent

Les Open Days de l’Université des sciences et de technologie Houari-Boumédiène de Bab Ezzouar (Usthb), qui se tiennent les 3 et 4 juillet, au village universitaire, ont enregistré en cette première journée  un afflux d’étudiants à la recherche d’opportunités d’emploi et de stages au sein de la vingtaine d’entreprises participantes, notamment Condor, Air Algérie, NCA Rouiba, Ad Display, Star System Bomare, les multinationales CFAO Technologies, Djezzy, et aussi des écoles de formation, telle que ALC. L’affluence n’a pas encore  été quantifiée, mais la plupart des stands alignés affichaient complets dès les premières heures de l’inauguration.

Ferroukhi Merzak, responsable de l’Observatoire Universitaire d’Assistance aux  Diplômés pour l’insertion Formation et Emploi (Ouadife), a indiqué que « l’objectif recherché à travers  l’organisation de cet événement est la mise en place d’une plateforme assurant une double mission »

La première, étant d’assurer la visibilité du lien université/entreprenariat, en permettant, entre autres, aux entreprises de puiser du potentiel des diplômés, estimé annuellement à 5000 masters et 5000 licenciés dans différents domaines.

« Le second vise à établir un contact avec les anciens diplômés de l’Usthb, dont le nombre avoisine les 100 000 diplômés recensés depuis la création de l’université en 1974, parmi lesquels on compte des chefs d’entreprises  dont on espère tirer profit, notamment de leur expérience managériale, et ce, dans l’attente que l’Association des anciens diplômés de l’Usthb ait son agrément, une structure qui apportera un plus à l’objectif précité.» précise l’organisateur.

Notre interlocuteur a révélé la célébration annuelle de l’anniversaire de la création de l’Université  (le 24 avril) prévoit la participation du Club  des amis de l’Usthb, qui compte notamment l’ancien P-dg de Sonelgaz et actuel ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, et le directeur général de la Société nationale du transport ferroviaire (Sntf), Yacine Bendjaballah , qui envisage en partenariat avec l’Université de Bab Ezzouar, la création d’un Centre de recherche et de développement .

Enseignement professionnel : des étudiants s’y mettent

Pour sa part, Khorsi Mohamed Lyes, président de Projet Initiative et détenteur d’un diplôme en Génie mécanique, a révélé à DzEntreprise que « depuis 2013, date de mise en place de ce club, nous avons prioriser l’entrepreneuriat comme axe de notre plan d’action. Annuellement, le club enregistre prés de 200 adhérents dont la moitié a tenu à participer à nos cycles de formation en management, gestion des débats, gestion de projets et « comment créer sa société ». L’encadrement, quant à lui, est assuré par une pléiade de professeurs et d’enseignants, dont Rafik Chala, Boukabous Hocine, Samir Rouabhi, qui suppléent, ainsi, aux efforts consentis par l’Etat dans l’enseignement professionnel et, partant, permettre aux étudiants de réaliser leur propre rêve, à savoir, créer leur propre boite ».

Enfin, Khorsi Mohamed Lyes a indiqué que « des étudiants apportent leur grain de sel, en dispensant des formations en langues asiatiques, japonaise, coréenne et chinoise ».

Les filières techniques en vogue

Open Days sont une aubaine pour les étudiants et surtout les diplômés pour postuler à des postes d’emploi. Electronique, électrotechnique, automatisme viennent se greffer aux profils souvent privilégiés lors de ce genre de manifestations, à savoir, le commercial et le marketing, pour ne citer que ceux-là. Dans ce cadre, Ferroukhi Merzak espère constituer, à la clôture de cet évènement, une banque de données relative aux cv déposés et le nombre de postes à pourvoir par chaque exposant.

Zaid Zoheir