jeudi 19 octobre 2017
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > DZentreprise > Evénement > 120 exposants au Salon national de la micro-activité
angem

120 exposants au Salon national de la micro-activité

« L’Agence nationale du micro-crédit (Angem) a transformé ma passion en investissement rentable ». Ce sont là, les propos de Kamel Boulechfar, céramiste de Skikda, rencontré lors du Salon national de la micro-activité portant sur le thème « microcrédit, vecteur de la diversité de l’Economie nationale », organisé par l’Agence nationale du micro-crédit (Angem) du 04 au 07 octobre, à l’esplanade Riadh El Feth.

Notre interlocuteur tient à préciser que c’est Karim Draoui, directeur de l’agence de la wilaya de Skikda, qui, en 2007, a donné un coup de pouce à son projet. 10 ans après, l’artisan a gagné en maturité en matière de conception de vases, de bibelots, d’abat-jour, qu’il prend soin de colorier distinctivement. Ses clients se recrutent aussi bien dans le milieu institutionnel que chez les particuliers.

Autre exemple de réussite, celui de Baya Soussi née Benattallah, spécialisée dans le recyclage et la valorisation des sacs en plastique. « La pochette portable a été la première création de ma micro-entreprise, Eco-Sibia créée par un financement Angem ». En 7ans elle a diversifié ses produits en créant  une série d’objets utiles, comme les trousses pour écoliers, cache-pot, bandoulière…..

Pour sa part, Dahbia Dif, chauffeur de taxi à Blida, a déclaré « je me suis lancée dans ma propre activité, il y a de cela deux ans. Avant, j’exerçais comme chauffeur du bus au sein de l’Etablissement de transport urbain et suburbain d’Alger (Etusa) ». Soulignant que le financement Angem lui a permit de concrétiser son projet.

Ce sont là 3 exemples de jeunes qui ont eu recours aux financements Angem pour lancer leurs propres entreprises. Des petits entrepreneurs qui  profitent de ce genre de  manifestations se faire connaitre à l’échelle nationale.

« 801 000 projets ont été financés dans le cadre du dispositif Angem, depuis la création de celle-ci, en 2004 », a tenu à rappeler dans une déclaration à DZEntreprise, Mohamed el Hadi Aouaidjia, directeur général de l’Angem.

Lors de l’inauguration du Salon, Ghania Eddalia, ministre de la Solidarité, de la Famille et de la Condition de la femme, a plaidé pour « la généralisation des technologies de l’information et de la communication pour booster davantage la micro-entreprise dans son objectif d’essorer l’Economie nationale.» Elle était accompagnée de Mourad Zemali, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, de Azzeddine Mihoubi, ministre de la Culture, et de Tayeb Louh, ministre de la Justice et Garde des sceaux.

A noter que cet évènement qui sera cloturé ce 07 octobre a regroupé 120 exposants, dont une dizaine de partenaires institutionnels (banques publiques, le Centre national du registre du commerce, etc) et associatifs, notamment l’Association des femmes en économie verte (Afev). La participation couvre toutes les wilayas et touche plusieurs spécialités, dont l’artisanat, l’environnement et les secteurs parapharmaceutiques et phytosanitaires.

Zoheir Zaid